Vous êtes ici : Accueil > Services en ligne > Actualités > Assemblée Générale

Services en ligne

Assemblée Générale

Ce mardi 23 novembre s'est tenue une Assemblée Générale particulière. Particulière par le contexte dans lequel elle s'est déroulée du fait de la crise sanitaire, mais aussi puisqu'il s'agissait de la dernière Assemblée Générale de la CMA de la Manche.

 

 

En présence (physique ou visio) de nombreuses personnalités, tels que les Parlementaires et Sénateurs de la Manche ou encore le Préfet et beaucoup d'autres Élus, le Président Jean-Denis MESLIN a présenté son rapport.

De gauche à droite : Philippe Gosselin - Député, Bertrand Sorre - Député, Jean-Denis Meslin - Président CMA, Gérard Gavory - Préfet, Philippe Bas - Sénateur

 

L'avenir du réseau avec la création au 1er janvier prochain de la CMA Normandie, l'activité de la CMA de la Manche et ses projets futurs, ainsi que la conjoncture économique sont les principaux thèmes qui ont été abordés. Ce dernier sujet a d'ailleurs fait l'objet de nombreux échanges, les Membres de la CMA ayant pu s'adresser directement aux invités de cette Assemblée pour leur faire part de leurs remarques ou leur poser des questions.

Marc Bellenger, Membre de la CMA50, profite du tour de table pour faire part de ses inquiétudes aux Élus présents

 

Le Président a ainsi profité de la présence des Parlementaires et du représentant de l'État pour faire part de ses inquiétudes : "On sent aujourd’hui, chez nombre de nos collègues, une lassitude, parfois de l’abattement mais surtout une colère qui monte face au traitement différencié dont font l’objet les commerces traditionnels dit "non essentiels" et les grandes surfaces. Nous sommes à la veille de Noël, il faut que les commerces puissent rouvrir. J’appelle de mes vœux les autorités à faire confiance aux artisans et aux commerçants pour accueillir leurs clients dans le respect des règles sanitaires et les autoriser à rouvrir le plus rapidement possible."

Nul doute qu'après la pandémie, "ce ne sera sans doute pas tout à fait comme avant, mais nous avons tous besoin de retrouver une vie sociale dont l’Artisanat est un élément moteur dans le cœur de nos villes et de nos villages."

Les autres actualités

Actualités précédentes
Actualités suivantes
 
Haut de page